21 juin 2007

Lectures

Merci à Geneviève pour la tague littéraire. Ce n'est jamais facile pour moi de faire des choix. Je me suis donc prêté à l'exercice avec un rythme estival: l'été je suis tortue. La preuve Danaée que je tague, a terminé l'exercice avant moi!

Quatre livres qui ont marqué mon enfance


Tintin et L'île noire de Hergé
Sans doute est-ce parce que j'étais à l'hôpital lorsque mes parents me l'ont offert en cadeau que ce livre m'a autant marqué car je me souviens de chaque image.

Le petit prince d'Antoine De Saint-Exupery
J'ai encore le même exemplaire dans la bibliothèque du coin séjour. Le seul rescapé du monde de mon enfance La dernière fois que je l'ai ouvert c'est un peu après les jeux olympiques de 1976. Autant dire hier...

Robinson Crusoe de Daniel Dafoë
Un classique pour les amateurs de survie en herbe.

Le grand livres des animaux de Sélection du Readers Digest Ben quoi...? J'avais commandé ce livre par la poste pour découvrir le monde animal. Pendant plusieurs semaines je rentrais de l'école en courant. Finalement il est arrivé quelle joie!



Quatre écrivains que je lirais encore et encore

Ici je dois me retenir car il y en a vraiment beaucoup plus que quatre. À vrai dire je ne marche pas vraiment par auteur mais par oeuvre. Je suis un lecteur assez conservateur dans le fond parce que je laisse le temps décanter les choses. Je suis souvent en retard sur la tendance mais ce n'est pas si important pour moi d'être à la mode. Pour aujourd'hui ce sera:

John irving, Hermann Hess, Isabel Allende et Paul Auster.


Quatre écrivains que je ne relirai plus


Bon je sais: il ne faut jamais dire jamais! Et de plus je ne crois pas que ce soit nécessairement la faute de l'auteur si on n'aime pas. Je vais donc citer Laure Adler pour mieux me faire comprendre:« Écrire, c’est produire le texte. Lire, c’est le recevoir d’autrui sans y marquer sa place, sans le refaire. » Je serai donc bref: Eric-Emmanuel Schmitt, Oscar Wilde, et Philippe Sollers. Je sais il y en a seulement trois mais c'est déjà trop et attention Laure n'est pas dans la liste car j'ai adoré son excellent livre sur Hannah Arendt.


Quatre livres à lire en attente

L'Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon. Je l'ai acheté pour ma fête.


Nikolski de Nicolas Dickner. À découvrir. Je n'ai aucune idée de ce qui m'attend. Mais depuis le temps que j'en entend parler.


Un dimanche à la piscine à Kigali de Gil Courtemanche.


Comment devenir un monstre de Jean Barbe. Il est dans la bibliothèque de la chambre.


Quatre livres que je suis en train de lire

Je ne lis jamais plus d'un livre à la fois, à moins que vous ne vouliez savoir mes livres de recettes culinaires ou mes livres pratiques sur la photographie ou l'informatique. Depuis deux semaines je suis dans le récit des atrocités commises au Rwanda: J'ai serré la main du diable de Roméo Dallaire.


Quatre livres que je n'ai pas terminé

Conversations avec Dieu de Neale Donald Walsh Je n'ai pas su me débarasser d'un certain malaise qui rendait ma lecture inconfortable. Ce n'est pas seulement du scepticisme. Cela relève plus de la pudeur. Pour moi le rapport à Dieu est trop personnel, trop intime pour...


L'Evangile selon Pilate de Éric Emmanuel Schmitt. j'ai essayé deux ou trois fois de reprendre la lecture sans pouvoir y parvenir. Peut être un jour ?


Le portrait de Dorian Gray d'Oscar Wilde. Quelques pages et je l'ai refermé sans aucune hésitation.


Le cahier bleu de Michel Tremblay. Je me suis quand même rendu au trois quart du livre avant de me dire: à quoi bon! Je sais, vous allez sans doute m'en vouloir !

Quatre livres que j'apporterais sur une île déserte


Tout dépend de la question: est-ce en mode survie ou en mode vacances? En mode survie je n'apporterais que deux livres:
L'Évangile selon Saint Jean de Jean Yves Leloup et Un guide de survie.

En mode vacances: des bd d'Enki Bilal: la trilogie Nikopol et, sans doute, les polars de Kathy Reichs et, pourquoi pas le deuxième tome de La roue rouge d'Alexandre Soljenitsyne pour passer le temps un peu plus studieusement. J'ai mis des années à me décider pour le premier tome que j'ai eu en cadeau.

Je tague Danaée et Sandra.










1 commentaire:

Danaée a dit...

John Irving! Oui... Un auteur que j'ai beaucoup aimé et dont j'ai oublié de parler... Finalement, cet exercice est difficile. Il faut y aller avec intuition, détachement... Et ne pas se retourner une fois que tout est terminé! :)

Pour Nikolski, j'ai lu ce roman à l'hôpital et fait un billet... avec quelques bémols, tout de même.

http://soleilentete.canalblog.com/archives/2006/10/19/2940066.html